LE PIETON D’AULNAY

Par défaut

 

Le piéton d’Aulnay est inquiet pour l’avenir de son quartier.

Notre environnement est plus menacé que jamais par la politique urbanistique menée par nos municipalités. Les chantiers de constructions se multiplient protégés par le Plan Local d’Urbanisme.

Notre espace vital, jusqu’alors paisible et verdoyant, se défigure peu à peu, et il faut être vigilant car des propriétaires de pavillons sont régulièrement harcelés par des agences qui souhaitent acquérir leur bien. Pour quoi donc ? Les véhicules vont être multipliés et la pollution aggravée. Le stationnement déjà difficile va devenir problématique, même si le square Gueusquin a été transformé en parking après d’interminables travaux .

 

Amicalement

RETOUR SUR LA SORTIE A RUEIL-MALMAISON

Par défaut

RANDO DU 8 MAI 2017

MALMAISON

 

En ce lundi 8 mai, lendemain des élections présidentielles et commémoration de l’armistice du 8 mai 1945, notre randonnée annuelle se devait d’être placée sous le signe de l’histoire et de la culture. Ainsi fut fait ! Nous nous sommes rendus au château de la Malmaison sur les pas de l’Impératrice Joséphine, épouse bien aimée de Napoléon et  avons donc pu réviser quelques notions d’histoire et visiter le parc avec ses arbres centenaires etc

Une fois ce volet historique et culturel refermé, nous avons pique-niqué au bord d’un étang en compagnie d’un (gros) poisson rouge et d’un canard téméraire qui ont animé le repas. Puis nous avons entrepris notre rando sportive : depuis les bois du  Bas Préau jusqu’à la Seine que nous avons suivie un long moment pour revenir sur la Malmaison à travers rues, bois et jardins, avec au passage un point de vue imprenable sur les alentours.

Le temps bien que frais nous a permis de marcher au sec et à Michel de prendre de superbes photos comme à son habitude. Qu’il en soit  chaudement remercié !

 

amicalement

(pour agrandir les photos , cliquez sur celles-ci )

BEIGNETS DE FLEURS D’ACCACIAS

Par défaut
BEIGNETS DE FLEURS D’ACCACIAS

C’EST LE MOMENT !!

Partez à la cueillette de quelques fleurs d’acacia mais attention

la période est très courte donc surveillez la floraison .

Ingrédients
une vingtaine de fleurs d’acacia (blanches ou roses) – 180 g de farine – 1 oeuf – 50 g de sucre en poudre – 100 ml de lait – 150 ml de bière blonde – 1 sachet de sucre vanillé – une pincée de sel – de l’huile de friture – du sucre glace
Temps de préparation : 30 min
Niveau : très facile

1. Commencez à faire doucement chauffer votre bain de friture (max 180°C).

2. Dans un saladier, versez la farine, le sel et faites un puits. Ajoutez l’oeuf, le sucre en poudre, le sucre vanillé et fouettez au milieu.

3. Incorporez le lait puis la bière. Fouettez quelques minutes pour rendre la pâte bien lisse. Laissez reposer 15 minutes.

4. Pendant ce temps, secouez les grappes de fleurs pour retirer les petits insectes logés à l’intérieur (on les comprend).

5. Saisissez la grappe de fleurs d’acacia par la tige et trempez-la généreusement dans la pâte à beignets. Laissez égouttez quelques secondes et plongez-la dans l’huile chaude. Comptez deux beignets dans la friteuse par plus. Faites cuire environ 3 minutes de chaque côté, jusqu’à ce que les beignets soient légèrement dorés.

6. Saupoudrez les beignets de sucre glace et dégustez sans attendre.

 

 

EN BREF

Un miel réputé et de plus en plus rare

Il me semble important de faire un petit clin d’œil au miel d’acacia (l’appellation reste tolérée du fait de son nom populaire). Une fleur de robinier peut produire chaque jour jusqu’à 2 mg de nectar, composé de 50 % de sucre. C’est la raison pour laquelle les abeilles jettent leur dévolu sur les envoûtantes grappes ivoires. Les conditions climatiques printanières (chaleur, pluie, gelée…) altèrent cependant très vite les fleurs et les insectes nectarifères ne peuvent pas exploiter au maximum les ressources offertes par le robinier. Le miel d’acacia étant victime de son succès, les grandes chaînes de distribution proposent souvent du miel d’importation provenant de Hongrie ou de Roumanie. Une fois de plus, regardez les étiquettes !

 

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et suggestions ou des idées de recettes simple qui paraîtront sur notre blog .

 

Amicalement

Citation

                             EXPOSITION

 

 Les travaux ne sont pas terminés au Pavillon des Arts et du Patrimoine de Châtenay et l’inauguration est reportée . Quant aux expos de fin d’année, elles auront donc lieu comme d’habitude dans la Salle des Mariages de l’Hôtel de Ville .

Ainsi , le GAP ( Groupe D’Arts Plastiques ) y présentera son exposition annuelle du 9 au 20 mai .

Pour voir l’affiche  CLIQUEZ ICI

 

amicalement

PAVILLON DES ARTS ET DU PATRIMOINE

ORNITHOLOGIE

Par défaut
ORNITHOLOGIE

                                      

Rossignol philomèle

 

 

Rubrique Ornithologie en Val d’Aulnay…

par Catherine et Joseph Maire

Quelques considérations générales sur les oiseaux du Val d’Aulnay

Avec une variété importante d’espaces verts (bois, prairies, étangs, jardins…), le val d’Aulnay et ses abords offrent de multiples possibilités d’observations des oiseaux. L’ambition de cette rubrique est de partager avec tous notre passion pour ces compagnons qui si on y prête attention anime agréablement nos promenades. Beaucoup d’oiseaux sont observables dans notre proche environnement en fonction des endroits et des périodes de l’année :  

  • De très nombreux petits passereaux dont une grande partie est à dominante brune comme les moineaux, les accenteurs, le troglodyte mignon, les fauvettes et le rossignol Philomèle réputé pour son chant nocturne. Certaines espèces sont de ce fait très délicates à identifier, le chant étant alors un indice fiable. Heureusement, il existe aussi beaucoup de petits passereaux plus colorés et donc plus faciles à identifier les rouges gorges, les bergeronnettes, le rougequeue noir, les mésanges (charbonnière, bleue, à longue queue, huppée, nonette, à tête noire), le pinson des arbres, le verdier d’Europe, le tarin des aulnes pour ne citer que les plus courants ;
  • Des corvidés familiers comme la corneille noire, la pie (facile à reconnaître et à observer), le geai des Chênes, plutôt forestier avec un cri  est aussi laid que son plumage est beau….
  • Divers Canards, poules d’eau, foulques, cormorans, cygnes évoluent sur les plans d’eau du voisinage comme l’étang Colbert, ou les pièces d’eau du parc de Sceaux. On peut aussi y apercevoir  le héron cendré, des oies bernaches du canada, des mouettes et parfois l’éclair coloré d’un martin pécheur.
  • Quelques rapaces diurnes (faucon pèlerin et buse) dans les espaces dégagés. Les rapaces nocturnes sont également présents (mais leur observation est compliquée car fatalement nocturne…) ;
  • Tourterelles turques, pigeons (plutôt urbains à l’instar de « Marcel », un pigeon domestiqué qui anime régulièrement la rue des Gallardons en tentant de se poser sur la tête des passants….) sans oublier le coucou (généralement plus facile à entendre qu’à voir) ;
  • Des oiseaux grimpeurs des troncs d’arbres avec les pics (pic vert, pic noir, pic épeiche…. également plus faciles à entendre qu’à voir….) et les grimpereaux comme la sitelle ;
  • Martinets et hirondelles plutôt dans les espaces ouverts (parc de Sceaux, Arboretum, …) uniquement pendant les beaux jours avec une présence qui se fait de plus en plus rare ;
  • Merles, grives et étourneaux qui apprécient entre autres les pelouses des jardins….

Avec cette rubrique, à chaque édition, une monographie assez simple sera présentée sur une des espèces d’oiseaux observables dans le Val d’Aulnay avec pour objectif de vous communiquer l’envie  de faire  vos propres observations et si le cœur vous en dit de nous les faire partager !  Si vous êtes nombreux à marquer votre intérêt, nous pourrons le cas échant organiser une promenade ornithologique dans le Val d’Aulnay.

Comment observer les oiseaux                                

Hirondelle rustique

Le printemps est une période intéressante pour l’observation des oiseaux. En premier lieu, la végétation n’est encore que bourgeonnante et l’absence de feuille facilite l’observation et l’identification des oiseaux. Mais, c’est aussi une période d’activité intense avec les migrations, la recherche d’un compagnon, la construction d’un nid, défense du territoire ….. C’est donc un moment propice pour s’initier à l’ornithologie et rentrer dans le monde fascinant des oiseaux.

Pour cela, cette rubrique ne sera jamais suffisante et un guide est recommandé pour aider à l’identification. Il existe également grâce à internet des possibilités d’aide à l’identification «plus branchées ». Mais au-delà, une bonne paire de jumelles facilite l’observation et augmente le plaisir de celle ci. Un appareil photo de bonne qualité permettra le cas échéant de prolonger l’identification à la maison grâce aux extraordinaires possibilités de grossissement des appareils modernes. Naturellement, il faut un peu de patience et de discrétion pour faire les meilleures observations : bien souvent, on entend l’oiseau avant de l’apercevoir et les oreilles doivent fonctionner autant que les yeux !  L’heure de la journée, la saison, l’endroit, …. sont aussi des paramètres à prendre en compte, mais on a toujours des surprises et c’est un des charmes de l’observation !  

Une première monographie avec un oiseau familier : le rouge gorge.

Pour cette première monographie, nous avons choisi un oiseau connu et facile à identifier  le rouge gorge familier (L: 14 cm: Env: 20-22 cm; Poids: 15-20 g) .

 

Baptisé le roi des jardins, cet oiseau est plutôt solitaire en dehors de la période de reproduction mais en hiver,  il n’hésite pas à se rapprocher des hommes préférant une éventuelle mangeoire proche avec des graines aux traditionnelles boules de graisse (plus adaptées aux acrobatiques mésanges…). Il consomme des insectes, des vers, des fruits, des graines. Au printemps, il installe son nid à l’abri dans la végétation, bien caché dans le lierre, une haie ou le feuillage serré d’un arbuste. C’est la femelle qui le construit, avant d’y déposer 5 à 7 œufs blanc bleuté avec des taches rouges. L’incubation dure de 11 à 14 jours, assurée par la femelle qui est alors nourrie par le mâle. Les poussins quittent le nid à l’âge de 12 à 15 jours et deviennent indépendants en moyenne trois semaines plus tard.

C’est un oiseau territorial qui défendra son espace contre les autres espèces, ou même contre d’autres rouges-gorges. Ces disputes peuvent même parfois devenir violentes : lors d’un tel combat aérien, l’oiseau ne prêtera plus attention à vous car trop concentré sur ce combat vital.

Le cri le plus typique du rouge gorge est un sec « tic », répété et lancé en séries courtes, « tic-tic-tic.. ». Il émet aussi un petit cri ténu, aigu et plaintif « siiih » quand il est anxieux ou en alerte. Le chant est une série de phrases gazouillées, de sons doux et clairs et de trilles courts s’interrompant brusquement. Le rouge-gorge chante principalement pour attirer la femelle et marquer son territoire, plutôt de bonne heure le matin, posé sur un perchoir exposé.

Le rouge-gorge se pose souvent à découvert quand il chasse. Il regarde le sol avec attention afin de débusquer une proie. Il sautille çà et là en picorant dans les pierres ou dans l’herbe. Son attitude classique permet de le reconnaître aisément. Il agite sa queue de haut en bas, ses ailes un peu arquées sont abaissées et sa tête est enfoncée dans les épaules. S’il se sent menacé, il agite les ailes et la queue et scrute les alentours avec soin, avant de s’envoler sous le couvert végétal.

INFORMATIONS CULTURELLES DU QUARTIER

Par défaut
INFORMATIONS CULTURELLES DU QUARTIER

 

Le festival du Val d’aulnay reprends pour sa 35e édition avec

pour commencer

Tanguísimo 

(il ne reste plus que quelques places)

THÉÂTRE FIRMIN GÉMIER LA PISCINE
SAMEDI 20 MAI 2017 – 20H30

 

suivi de Goethe et l’Italie (harpe et soprano)

dans les jardins de la MAISON DE CHATEAUBRIAND
DIMANCHE 21 MAI 2017 – 16H00

pensez à la chaise longue et l’ombrelle (ou le parapluie!!)

 

Je vous laisse découvrir la suite du programme dans des lieux variés et des thèmes différents, sans oublier les cuivres et le jazz.

aussi sur facebook @Festivaldaulnay

 

Pour les expositions, nous attendons avec impatience l’ouverture  du Pavillon des Arts et du Patrimoine en centre ville (ancien Hôtel de Ville de Chatenay).

 

Cliquez sur   » tanguisimo et goete et l’Italie  » pour de plus amples informations .

 

 

Amicalement

REPAS QUARTIER

Image
REPAS QUARTIER

 Comme chaque année le traditionnel repas de quartier aura lieu le 18 MAI 2017 à 20H au restaurant le « blé en scène » 61 avenue de la Division Leclerc à ANTONY .

Une participation financière de 20 Euros est demandée lors de votre réservation , le complément est prise en charge par l’amicale .

à partir du parking de la Maison de Chateaubriand,

Rendez–vous à 19h15.

 

                                                                                                                                                                                                                     

pour s’inscrire :

 CONTACTER ET ENVOYER LA RÉSERVATION avant le 10 mai

A Monique Daudin 

156 rue d’Aulnay 92290 Chatenay Malabry

Tel : 06 81 57 34 25

 monique.daudin@gmail.com

OU

A Christophe Rigouste

90 rue Anatole France 92290 Chatenay Malabry

Tel : 06 82 14 36 62

christophe.rigouste@free.fr

 

Envoyez un chèque de 20 euros à l’ordre de Michel Gauthier ( à l’une des adresses ci dessus)

                                                                                                                                                                      

Précisez si vous venez directement au restaurant ou si vous venez au rendez-vous du parking Chateaubriand à 19h15.

 

 

Apéritif  « Clairette de Die  » 

 Une entrée au choix :
– Mozzarella di Buffala aux tomates anciennes et pesto
ou
– Planche de terrine de campagne maison

 Un plat au choix :
Onglet de boeuf aux oignons grelots caramélisés
ou
Dos de cabillaud rôti, gambas et sauce armoricaine

 Un dessert au choix :
– Profiteroles au chocolat chaud, glace vanille, chantilly
ou
– Paris Brest, crème anglaise

 Une boisson au choix :
– Un verre de vin 15cl (Côtes-du-rhône rouge AOP « les oliviers » ou Côtes-du-Roussillon rosé AOP « gris-gris » ou Cheverny aoc blanc « enclos du petit chien ») ou un soft (Coca Cola 33 cl ou Jus de fruits Pampryl 25cl, etc…) ou une demi-eau minérale (plate ou gazeuze) par personne .

 Un café par personne

 

Ce menu n’est pas à la carte du restaurant mais concocter spécialement pour l’amicale du Val d’Aulnay

                    

 

 

 

amicalement